La douzième édition des Assises Nationales Etudiantes du Développement Durable s’est tenue le jeudi 5 avril dans les locaux de la Toulouse Business School. Nous avons eu la chance (Alexis & Gautier) de participer à un atelier animé par des représentants de l’association HOP BIODIVERSITE, démarche mise en oeuvre par la compagnie Air France dans la cadre de sa responsabilité sociétale et environnementale. Nous tenions à écrire cet article pour faire le point sur ce que nous avons appris.

La préservation de l’environnement dans le secteur de l’aéronautique n’est pas seulement une question d’innovation technologique. Ce processus passe également par l’aménagement des lieux de transit des avions, notamment des espaces aéroportuaires. Très peu de gens le savent, mais 70% des surfaces réservées aux aéroports sont des prairies : c’est-à-dire des espaces verts.

L’association HOP BIODIVERSITE a pour vocation de sensibiliser les acteurs aéroportuaires à la question environnementale en menant des actions sur place, à quelques mètres des pistes d’atterrissage. La mission est claire : améliorer la sécurité, la préservation de l’environnement et de l’écosystème.

L’avion de demain devra respecter son environnement aéroportuaire. L’association veut assurer tout aussi le développement économique de la compagnie mais aussi environnemental dans les aéroports où elle est implantée en France : Paris Orly, Perpignan, Toulouse…

Alexis Ditchi & Gautier Jaremko

Répondre