L’ère du digital, avec son lot de nouveautés, a considérablement changé nos modes de vies, et a dans le même temps ouvert tout un champ de nouvelles possibilités économiques quant à l’exploitation de ces technologies. La réalité virtuelle est une de ces nouvelles technologies, cela se définit comme « l’ensemble des techniques et systèmes qui procurent à l’homme le sentiment de pénétrer dans des univers synthétiques créés sur internet », selon Jean Segura, spécialiste de l’imagerie de synthèse et des usages du virtuel. La réalité virtuelle est utilisée dans un certain nombre de domaines, mais c’est en matière de jeu vidéo qu’elle trouve l’application la plus répandue. Dans une étude publiée en 2016, l‘institut Tractica prévoyait que les revenus de la réalité virtuelle pourraient s’élever à 21,8 milliards de dollars en 2020. La réalité virtuelle a des beaux jours devant elles, et tout comme les écrans, on pourrait prédire une expansion de son utilisation, même dans des milieux où on ne l’attendrait pas.

C’est justement le pari qu’ont fait les propriétaires du bar Avalon. Ce bar restaurant propose un espace aménagé, permettant aux curieux d’essayer la réalité virtuelle à prix réduit. Le succès du bar Avalon ne repose pas uniquement sur la réalité virtuelle, mais plutôt sur une ambiance globale qui émane du bar : un aménagement moderne, axé sur les technologies et les jeux vidéo. En effet, ici, la réalité virtuelle est le petit « plus » du restaurant qui permet de se différencier.

Vidéo réalisée par Pierre LECLERC avec la participation de Solène DE ROMEMONT, Luke REFOUNI, Emeric LASNIER et Adrien DUMONT.

Pour conclure, si ce concept est, aujourd’hui, vu comme novateur et que les nouveaux clients y vont en général d’abord pour la réalité virtuelle, il semble que le bar Avalon est une bonne illustration de l’utilisation mesuré que l’on peut faire des nouvelles technologies au sein de différents commerce.

Nous remercions le Pub Avalon de nous avoir permis de filmer dans l’enceinte de leur établissement et pour leur gentillesse, vous pouvez retrouver leur site internet ici & au 9 rue Clémence Isaure à Toulouse.

Article écrit par Emeric LASNIER

Répondre