Non classé

Un consensus sur l’avenir des véhicules autonomes ?

Etre journaliste, c’est rechercher l’objectivité. Nous avons déjà réalisé plusieurs articles sur une vision de l’automobile autonome axée sur l’auto-partage. Pourtant, comme à chaque fois, un débat peut s’installer. C’est à nous de décider quel seront les grands axes de développement de nos véhicules autonomes.

Jamais, depuis 100 ans, l’automobile n’a été confrontée à une telle mutation de son environnement. Elle doit relever 4 défis majeurs : la voiture autonome, la voiture connectée, la voiture électrique et l’autopartage. Une bataille mondiale à coup de milliard de dollars pour survivre et muter en acteur de mobilité. Qui seront les gagnants et les perdants ? Comme toujours, il existe une pluralité de manières de voir le futur de l’industrie automobile. Nous avons souvent parlé de la façon qui nous paraissait comme étant la plus plausible pour le lancement de la voiture autonome. Mais, par soucis d’objectivité, nous souhaitons vous montrer les témoignage d’un homme qui va à contre courant. Cet homme s’appelle François Roudier, directeur de la communication du CCFA (Comité des Constructeurs Français Automobiles), syndicat professionnel indépendant.

Répondre