Biotechnologies

Introduction : Les biotechnologies

Les biotechnologies, c’est quoi ?

Les biotechnologies sont définies par l’OCDE comme “l’application de la science et de la technologie à des organismes vivants, de même qu’à ses composantes, produits et modélisations, pour modifier des matériaux vivants ou non vivants aux fins de la production de connaissances, de biens et de services”.  Parmi les avancées les plus connues à l’origine des biotechnologies nous pouvons citer comme exemples l’ADN, le décodage et l’analyse du génome humain, les avancées en pharmacologie ou encore les cellules souches.

Les biotechnologies sont catégorisées selon leur domaine d’application, et à chaque domaine est associée une couleur :

  • Les biotechnologies vertes concernent l’agro-alimentaire et regroupent une série de technologies utilisant l’organisme des plantes et leurs cellules pour produire et transformer des produits alimentaires, des biomatériaux et de l’énergie.
  • Les biotechnologies rouges touchent le domaine de la santé, en particulier l’industrie pharmaceutique dont une grande partie de la recherche actuelle repose sur les biotechnologies.
  • Les biotechnologies blanches regroupent les applications industrielles, par l’emploi de systèmes biologiques comme alternative aux procédés chimiques classiques. Les premières utilisations sont dans les secteurs des polymères, des carburants, des dissolvants, de la construction, du textile, et de tous les produits à dominante chimique.
  • Les biotechnologies jaunes rassemblent toutes les biotechnologies se rapportant à la protection de l’environnement et au traitement ou à l’élimination des pollutions.
  • Les biotechnologies bleues développent des produits en liaison avec la biodiversité marine : santé, cosmétique, aquaculture, agro-alimentaire.

Pourquoi les biotechnologies peuvent-elles révolutionner notre futur ?

 Après trois grandes révolutions industrielles, nous voici entrés dans une nouvelle phase où les biotechnologies pourraient bien jouer un rôle prépondérant. Encore assez méconnues, elles pourraient non seulement révolutionner nos manières de produire et de consommer, mais aussi constituer de nouveaux relais de croissance.

L’attrait pour les biotechnologies est relativement nouveau. Il va de pair avec les développements scientifiques et les avancées technologiques du XXème siècle. Mais l’intérêt pour ce thème est surtout lié aux problèmes économiques et aux enjeux du XXIème siècle (dégradation de l’environnement, surpopulation, obésité…). Les biotechnologies seraient donc les solutions pour faire face aux problèmes de demain.

Ainsi, la bio-industrie et les biotechnologies représentent le marché le plus porteur de croissance pour les cent prochaines années, dans la mesure où elles vont révolutionner le secteur de la santé, de l’agriculture, de l’industrie ou encore de l’environnement.

Comment ?

  • Dans le domaine de la santé : la santé est le premier secteur d’investissement des biotechnologies. Les défis dans le secteur sont multiples : le viellissement de la population, les besoins accrus dans les pays en développement, les recherches sur l’éradication de certaines maladies… Fondées sur l’utilisation des capacités des êtres vivants ou des parties de ceux-ci (tissus, cellules, protéines, gènes, enzymes…), les biotechnologies vont et ont déjà changé la manière de produire des médicaments.
  • Dans le domaine agricole : la population mondiale en constante augmentation pose de sérieux défis, notamment pour l’alimentation. En effet, il faut pouvoir nourrir tout le monde, alors que parallèlement les terres subissent des dommages environnementaux qui limitent leur fertilité. Les biotechnologies vont donc avoir un rôle clé pour augmenter les rendements agricoles, tout en prenant en compte le respect et la préservation de l’environnement.
  • Dans le domaine de l’industrie : ici encore les défis sont de taille. Il s’agit de concilier respect de l’environnement et industrie, ce qui ne semble pas, à première vue, très évident. Il faudra réduire et à long terme supprimer l’utilisation, par les activités industrielles, de ressources non-renouvelables et nocives pour l’environnement.

La bioéconomie : les biotechnologies au coeur du système économique

Depuis une trentaine d’année, une économie biotechnologique s’est mise en place au niveau mondial. On parle même de “biéconomie”, ce qui montre bien l’importance des biotechnologies pour notre avenir. Cependant, la France est encore en retard sur cette question. Les Etats-Unis se placent en tête des pays les plus avancés sur la question des biotechnologies : ce sont les entreprises américaines qui attirent le plus d’investissements, ce qui a contribué à consolider le secteur de la biotech américaine et à y faire émerger des leaders mondiaux. Ils sont aussi les premiers concernant la R&D : ils contribuent pour plus de 77¨% à l’effort mondial de R&D dans ce domaine.

Les biotechnologies, encore difficile à appliquer ?

 Mais ces applications sont en fait difficiles à mettre en oeuvre, et les biotechnologies font face à des obstacles de taille qu’il faudrait lever au plus vite.

Tout d’abord un obstacle de temps ; la durée moyenne entre une découverte et son application pratique se compte en plusieurs années (entre cinq et quinze ans en moyenne). Dès lors, cela implique de lourds investissements qui ne seront rentables qu’à long terme. Ainsi, les seuls à pouvoir potentiellement investir sont les investisseurs du secteur privé.

Le deuxième obstacle, c’est l’environnement réglementaire : l’application des biotechnologies dépend de l’environnement fiscal. C’est pourquoi il faut que les Etats décident d’instaurer une politique qui facilite le développement des biotechnologies.

Enfin, l‘acceptabilité des biotechnologies n’est pas forcément évidente dans certaines sociétés, car les questions touchant à l’environnement, à l’éthique et à la sécurité ne font pas nécessairement consensus.

Voilà pour cette petite partie introductive. Nous espérons vous avoir un peu éclairés sur le thème et les enjeux des biotechnologies aujourd’hui. Nous allons essentiellement traiter dans ce blog les biotechnologies jaunes, vertes et rouges. Nous vous invitons à lire nos articles, qui répondront à toutes vos questions sur ce vaste sujet. Bonne lecture !

Pour voir nos articles, c’est par ici : 

Lucie Ruette

Sources

http://www.leconomiste.eu/decryptage-economie/158-les-biotechnologies-comme-source-de-croissance-a-l-avenir.html

http://www.couleuretmarketing.com/2009/02/les-couleurs-des-biotechnologies/

 

 

Répondre