AéronautiqueL'aéronautique et le respect de l'environnement

TUI Fly, la compagnie aérienne qui sourit à l’environnement

Le constat est clair : le transport aérien est le plus polluant au monde. On le sait, les avions rejettent de nombreux gaz toxiques pour l’environnement et consomment énormément de pétrole. Pour être un peu plus précis, on estime qu’il est à l’origine de 2 à 3% des émissions mondiales de dioxyde de carbone.
Que propose alors le compagnie aérienne TUI Fly ?

          Depuis son lancement en 2004 TUI Fly, dont le siège social se trouve en Allemagne, a décidé de s’engager pour le respect de l’environnement. Ce qui nous interpelle, c’est la transparence totale de la compagnie aérienne concernant ses actions, ses techniques et ses méthodes pour faire des économies, certes, mais pour respecter l’environnement et limiter son empreinte écologique.

          J’ai eu l’occasion l’été dernier de voler jusqu’en Italie à bord d’un Boeing 737 de chez TUI Fly. J’ai découvert l’engagement de la compagnie lorsque j’ai feuilleté un dépliant qui décrivait toutes les actions menées en ce sens. Voici donc un récapitulatif :

  1.       Une flotte moderne et efficace tant sur le point commercial que sur le point environnemental

          Nous aurons l’occasion, lors de nos prochains articles, de traiter des spécificités de certains avions concernant leur impact environnemental. Cependant, notons que la compagnie allemande a décidé d’utiliser uniquement des avions de dernières générations : les Boeing 737 « Next Generation » et dans les années qui suivront du Boeing 737MAX. Ces avions ont la particularité d’afficher des performances environnementales louables du fait de leur poids, des winglets, de moteurs moins polluants…

  1.       Chez TUI Fly on trie les déchets même à 38000 pieds…

          Tout est dans le titre, le Personnel Naviguant Commercial est formé à trier les déchets pour faciliter leur recyclage. De plus, les déchets dangereux pour l’environnement sont alors isolés. Enfin, la compagnie a été la première a retirer complètement le papier des cockpits, renonçant ainsi à l’impression de plus de 2000 pages par jour.

  1.       Une autre façon de piloter

          Chez TUI Fly, les pilotent aussi sont sensibilisés à la protection de l’environnement. Après chaque vol, ces derniers reçoivent leurs statistiques et leur rapport carburant/environnement. En amont, les pilotes doivent alors optimiser leur parcours de vol afin d’assurer : sécurité des passagers, et sécurité de l’environnement.

          Chose notable enfin à noter : quand les conditions sont favorables, la descente – qui précède l’atterrissage – se fait le plus tard possible afin de rester le maximum de temps le plus haut possible, là où les rejets de CO2 sont les plus faibles. Par ce fait, la compagnie lutte aussi contre la pollution sonore.

  1.       Pourquoi deux quand on peut faire avec un ?

          Après l’atterrissage, les pilotes reçoivent la consigne de ne faire fonctionner plus qu’un seul moteur pour rejoindre le terminal. On réduit alors la consommation en pétrole…

          Pour conclure, nous avons donc mis en évidence différentes « techniques » utilisées par TUI Fly pour respecter son engagement. L’avion de demain devra être aussi performant sur le point commercial que sur le point environnemental. Les démarches mises en place par la compagnie profitent aussi bien à elle qu’à la Terre…

Alexis Ditchi

Répondre