L'humain face à la technologie

La vision augmentée

Par 19 mars 2018 Pas de commentaires

L’idée d’augmenter la capacité de notre œil, de lui donner des fonctionnalités jusque-là réservées aux rapaces fait rêver depuis longtemps. Dans la culture populaire mais surtout dans la science-fiction et les comics, des scientifiques comme Iron Man ont réussi à augmenter leur vision. Dans Ghost in the shell, la vision augmentée ne vient pas d’une armure externe mais bien d’une technologie implantée dans le corps.

Désormais, il est possible de rendre la vue à des aveugles atteints de la DLMA ou de rétinite pigmentaire. Des sociétés comme Second Sight, Pixium Vision ont pour but de restaurer les facultés visuelles, cependant, leurs appareils ne font que donner une vision floue, en noir et blanc, et qui demande une concentration de tous les instants. Ces technologies, bien que prometteuses, ne peuvent rentrer dans le transhumanisme, elles sont dans le champ de la médecine.

 

Pixium Vision

Second Sight

Mais il existe d’autres projets, comme celui de la société MHOX, le projet EYE pour Enhance Your Eye. L’idée est de décupler les facultés de nos yeux, de passer à une acuité visuelle de 15/10, mais aussi et surtout de doter nos yeux de capacités nouvelles. L’EYE nous permettra de zoomer, d’avoir un système ressemblant aux google glass, d’apposer un filtre sur l’image.

Le principe repose sur l’impression 3D. En imprimant des tissus de cellules via une imprimante 3D utilisant une encre biologique, l’EYE serait plus facilement accepté par l’organisme. Mais malgré l’assurance des producteurs, cette technologie n’est pas encore au point. L’opération nécessaire pour implanter l’EYE demanderait de raccorder ne nerf optique à un « deck » contrôlant la machine. Ainsi le globe oculaire serait intégralement remplacé, mais cela rend tout retour en arrière impossible. De plus, le nerf optique d’un adulte n’est pas habitué à recevoir des stimuli aussi riches que ceux proposés par l’EYE, la plasticité cérébrale est certes grande, mais serions-nous capables de rendre notre cerveau capable de comprendre les informations apportées ?

Le projet MHOX EYE

 

Cette technologie rentre vraiment dans le cadre du transhumanisme.

Afin de mieux cerner, voici justement un commentaire sur la vision bionique. Ce sont deux interview réalisées sur des étudiants.

Sources :

Répondre