La gravitation

La composition d’un trou noir

Composition d’un trou noir :

Singularité gravitationnelle :

Une singularité gravitationnelle peut être définie comme le point de convergence de l’ensemble des forces gravitationnelles. C’est une région où l’espace et le temps sont confondus. Les singularités sont présentes au sein de tous les trous noirs (au centre) et l’on suppose que c’est une singularité qui est à l’origine du Big Bang. Les singularités ont pour particularité leur densité, en effet, elles auraient une masse infinie pour un diamètre restreint.

Une singularité gravitationnelle se forme généralement à la mort d’une étoile massive (20x la masse du soleil) qui s’effondre sous le poids de se propre gravité. La gravité étant si puissante qu’elle arrive à briser les particules (atomes en neutrons) puis à désintégrer les particules elle-même. La matière se comprime à l’infini jusqu’au moment où, dans un point microscopique, est contenue la masse d’une étoile.

 

Horizon des évènements :

On appelle horizon des évènements la sphère au-delà de laquelle la vitesse de libération est supérieure ou égale à celle de la vitesse de la lumière. C’est donc le cercle que l’on perçoit comme trou noir, la lumière y est prisonnière. On notera que ce voile peut également s’appeler la « censure céleste » qui reste le principal obstacle à la découverte d’une singularité.

Le disque d’accrétion :

On appelle disque d’accrétion la matière en orbite autour du trou noir. Autour de certains trous noirs, la matière environnante subissant l’attraction, va former un disque en rotation autour de la singularité. Ce disque d’accrétion, en tournant à des vitesses très élevées, va s’échauffer et emmètre des rayons X et Gamma. Cette matière finira avec le temps par perdre son énergie et être totalement engloutie.

 

On pourrait dire aussi que les planètes qui orbitent autour du soleil pour le cas de notre système solaire sont très rares car elles ont une masse et une vitesse parfaitement adéquat pour ne pas sortir de l’attraction du soleil ou s’écraser contre lui comme les millions d’autres astres qui sont entrés dans le système solaire depuis le Big Bang.

Répondre