Intelligence artificielle (2018)

TRANSPORT ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Introduction :

Le domaine du transport, qu’il soit à usage collectif ou privé, connaît une profonde mutation grâce à l’utilisation massive de l’informatique. Cette mutation peut être observée à toutes les échelles d’un système de transport terrestre, maritime ou aérien. Par exemple, les véhicules sont de plus en plus performants et sûrs, notamment grâce à l’usage de systèmes embarqués dotés d’une puissance de calcul de plus en plus importante et traitant ainsi de plus en plus de données (généralement en temps réel). De même, les acteurs majeurs du monde informatique comme Google ou Apple reconnaissent l’importance des enjeux et développent des systèmes d’exploitation spécifiques pour les voitures.

Au niveau systémique, combinée avec l’évolution des capteurs et des réseaux mobiles, cette mutation correspond au développement de ce que l’on appelle les systèmes de transports intelligents. Ces systèmes reposent sur un credo : l’amélioration de la qualité de l’information fournie à l’utilisateur (voyageur, exploitant, autorité́) lui permettra d’améliorer la qualité de ses décisions. Tous les thèmes du transport sont alors concernés qu’il s’agisse de la régulation du trafic, de la logistique pour l’opérateur de contrôle/de supervision, de la billettique, de l’information des voyageurs ou encore de la sécurité pour les usagers.

 

L’intelligence artificielle chamboule l’industrie du voyage :

De la détection de schémas dans les comportements de pour mettre en évidence le processus de prise de décision pour des tranches démographiques spécifiques, pour suivre les bagages (et doubler en tant que station de chargement impromptue), l’Intelligence Artificielle (IA) se révèle être une force puissante pour l’industrie du voyage.

De plus les voyages sont pleins d’imprévus. Pas seulement des choses comme la météo (les actes Divins peuvent tout changer) et la géopolitique (l’agitation politique peut signifier que les chiffres de l’an dernier ne seront pas garants de l’avenir) ce qui est bien pire. En tant qu’êtres humains, nous sommes profondément imprévisibles. Certaines personnes veulent retourner au même chalet pour les vacances chaque année. D’autres ne veulent rien de plus qu’aller dans un endroit très différent et éprouvant. Comprendre la complexité de notre intérêt pour le voyage est le genre de travail pour lequel l’IA a été conçue.

 

Moyen de transport et l’intelligence artificielle :

Avec le développement du e-commerce et les problématiques urbaines de développement durable, le monde du transport évolue pour s’adapter à de nouveaux modes de livraisons plus nombreux et plus flexibles, avec un volume de données sans précédent à gérer. Véhicules électriques, véhicules autonomes, drones, … les moyens de transport sont en pleine révolution grâce à des innovations technologiques qui ont atteint le stade de maturité nécessaire pour entrer dans la vie quotidienne, aussi bien privée que professionnelle.

Il y a quelques mois, DHL Supply Chain annonçait l’acquisition de plusieurs camions électriques Tesla, le constructeur étant également en train de développer des modèles autonomes. Dans la même période, Volvo et Uber présentaient leur alliance en vue de mettre en place une flotte de taxis autonomes. En France, la RATP teste actuellement la navette autonome de la startup toulousaine Easymile. Une autre startup française, Navya, développe, elle aussi, activement ses modèles de taxis sans chauffeur. Ce qui a longtemps été de la fiction est en train d’arriver à très grande vitesse, et nous allons assurément voir s’installer très vite des flottes de véhicules autonomes dans tous les domaines, de la logistique au transport de personnes.

 

Transports autonomes, quelle responsabilité en cas d’accident ?

La petite voiture avance à petite allure sur sa file sur l’autoroute. Plus loin, elle détecte un obstacle qui va l’obliger à changer de file. Clignotant, vérification des espaces disponibles et hop, on passe sur la file de gauche. Patatras ! un bus arrive, et c’est l’accrochage.

Un accrochage comme il y en a des milliers sur toutes les routes du monde. Sauf, qu’ici nous sommes en Californie et que nous venons de relater le premier accident au monde de robomobile, la voiture sans chauffeur de Google.

Ce qui est notable, c’est la question de la responsabilité. Dans un accident impliquant une automobile robot, qui est responsable ? La justice américaine à travers la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a tranché et fait connaitre sa position au début du mois de février. Les véhicules autonomes comme ceux de Google sont reconnus comme des « conducteurs » aux yeux de la loi.  Elle précise que si les véhicules d’auto-conduite ont satisfait aux normes techniques de sécurité, rien ne s’oppose à ce que l’intelligence artificielle qui contrôle le véhicule, en l’absence de tout contrôle humain, ne soit d’une part un obstacle à la conduite et d’autre part, conséquemment, responsable de sa conduite.

 

Sources :

https://actu.epfl.ch/news/l-ia-a-le-potentiel-de-transformer-les-transports/

http://abzarim.unblog.fr/ia-dans-les-transports/domaines-de-lia/

https://www.actuia.com/tag/transport/

https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-avec-sncf-et-alstom-systemx-teste-l-ia-sur-le-transport-ferroviaire-67888.html

http://www.actu-transport-logistique.fr/bibliotheque-numerique/supply-chain-magazine/6/parole-dexpert/lia-commence-a-salimenter-en-donnees-supply-chain-498274.php

http://www.zdnet.fr/actualites/meteo-transport-rendez-vous-ibm-propose-avec-samsung-de-l-ia-a-tous-les-etages-39851152.htm

http://www.cotita.fr/IMG/pdf/Karos_21-11-2017-3.pdf

http://www.giro.ca/fr/nouvelles/l-intelligence-artificielle-et-les-donnees-massives-au-service-du-transport-public-giro-s-allie-a-ivado

https://atelier.bnpparibas/smart-city/article/intelligence-artificielle-impact-2030

Répondre