Humains de demain

La réalité virtuelle : seulement une affaire de gaming ?

I.  Constat de la réalité virtuelle : est-il beaucoup utilisé ?

Selon Jean Ogura, spécialiste de l’imagerie de synthèse et de l’utilisation du virtuel, la réalité virtuelle peut se définir comme “l’ensemble des techniques et systèmes qui procurent à l’homme le sentiment de pénétrer dans des univers synthétiques créés sur internet“. Si la réalité virtuelle et ses utilisations semblent être récentes, ce n’est que la face cachée de l’iceberg. En effet, on a commencé à créer des stations de réalité virtuelle destinées aux jeux vidéo dès les années 1990 et dont le premier créateur est Jonathan Warden avec W Industries. À l’heure actuelle, c’est plutôt des marques comme Sony qui sont sur le devant de la scène, mais alors que l’on pense que les casques de réalité virtuelle sont surtout utilisés dans le gaming, il est aussi utilisé dans d’autres domaines comme l’immobilier. En effet, à mesure que la technologie de la réalité virtuelle évolue, elle transforme de plus en plus l’industrie de l’immobilier, permettant désormais de visiter des propriétés ou de pré-visualiser les rénovations à travers un casque sans avoir besoin de bouger de sa chaise, ce sont les changements qu’apportent l’immobilier VR. 

 

II. Les multiples applications possibles dans le futur

L’éducation est un secteur qui est réellement concerné par la réalité virtuelle. En effet, des entreprises comme Facebook avait annoncé il y a deux ans la volonté d’investir 10 millions de dollars dans le développement d’application VR éducatives. Avec la réalité virtuelle, l’enfant pourra avoir l’école à la maison. De plus, comme les nouvelles générations sont nées avec les nouvelles technologies, cette méthode d’apprentissage correspond beaucoup plus à leur mode de vie qu’à des cours classiques, ils pourront ainsi mieux mémoriser le fonctionnement du corps humain par exemple grâce à la réalité virtuelle qui le montre en détail plutôt que sur un schéma en papier. Après l’école, vient logiquement la formation en réalité virtuelle. La réalité virtuelle permet de créer des situations délicates, peu communes, et quelquefois coûteuses à réaliser en vrai. Par exemple, Bouygues Immobilier a sorti un casque VR permettant de former les ouvriers aux chantiers afin de minimiser les erreurs et donc les accidents. Enfin, la réalité virtuelle pourrait être utilisée afin de soigner les troubles psychiques comme le raconte Dennis Lally, co-fondateur et PDG de Rendever : “Nous avons travaillé avec un individu souffrant de démence et éprouvant généralement des difficultés à s’exprimer. Nous l’avons transporté vers des endroits qu’il avait visité par le passé et il s’est mis à nous en raconter les histoires dans le moindre détail. “

 

III. Un futur potentiel économique ?

Selon un rapport établi par Goldman Sachs, le marché de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée générerait d’ici 2025 plus de revenus que le marché de la télévision et Trendforce, fournisseur mondial d’information pour le secteur technologique estime que la réalité virtuelle à elle seule serait de 70 milliards en 2020. Néanmoins, comme on le remarque dans le graphique, même si l’accroissement des revenus du marché de la réalité virtuelle est continue sur le temps, celui de la réalité augmentée s’accroît de manière exponentielle.

source : Digi-Capital

Répondre