Humains de demainInformatique

Le clonage, une solution miracle pour la survie des hommes ?

      Est-ce que vous vous êtes déjà demandé si vous souhaiteriez avoir un clone ? Le clonage c’est la reproduction à l’identique d’un organisme vivant, à partir d’un seul génome. Il est déjà utilisé pour les plantes en horticulture. Les scientifiques sont aussi parvenus à cloner certains animaux (chiens, chevaux, vaches, grenouilles…). Le premier mammifère était une brebis nommée Dolly en 1996. Imaginons que dans le futur il soit possible de réaliser une telle prouesse avec l’espèce humaine. Ce serait troublant que quelqu’un vous ressemble en tout point, partage les mêmes gênes que vous et certains de vos traits de caractère, mais dont l’existence est différente de la vôtre et qui n’est pas né en même temps que vous. Cela paraît réservé aux livres de science fictions, mais en réalité nous avons récemment assisté à la naissance de deux singes clonés à l’institut des neurosciences de Shangai donc les animaux les plus proches de nous génétiquement. Cette avancée pourrait être une véritable catastrophe au niveau éthique, et c’est pour cela que cette pratique est interdite dans de nombreux pays, notamment en France. C’est un exploit comme celui-ci qui va nous permettre de faire des prédictions sur les bénéfices que le clonage pourrait engendrer.

 

    Projetons-nous dans un futur imaginaire mais pas irréaliste, imaginons que vous viviez dans une société humaine où le clonage soit possible et démocratisé à des fins plus ou moins honnête. Tout d’abord nous pouvons supposer que les premiers à bénéficier de cette réussite seraient les chercheurs en médecine ou bien les malades. Si vous avez un cancer ou une maladie rare vous seriez soulagé que le clonage existe. Car grâce au clonage les chercheurs pourraient apprendre beaucoup sur le fonctionnement de nos cellules et ils pourraient notamment inventer de nouveaux traitements grâce à ces découvertes. On aurait des remèdes plus efficaces, plus adaptés. Cela sauverait des millions de personnes dans le monde. D’autre part si vous aviez un organe défectueux (la rate, le cœur, un poumon, le foie…) car vous avez un petit peu forcé sur la boisson durant vos années étudiantes et que vous écopiez d’une cirrhose. Nous pourrions aisément obtenir des cellules clonées à partir de vos cellules pour vous aider à remplacer cet organe.

    Si vous êtes suffisamment riche pour avoir les moyens de se payer un clone <<parfait>>, totalement identique biologiquement, celui-ci pourrait vous servir de banque d’organes. Au même titre que le sang et les greffons quand vous êtes mal en point. Fini les longues listes d’attentes des donneurs pour les transplantations. Vous pourriez obtenir votre nouveau foie tout en étant absolument certain qu’il soit compatible avec votre nouveau corps. Notre clone pourrait aussi nous être utile en cas d’épidémie, de guerre ou tout autre situation critique.

    Imaginons que vous soyez stérile le clonage vous permettrez d’avoir un enfant qui serait génétiquement totalement identique à vous. Plusieurs couples ont déjà sollicité des chercheurs pour avoir une descendance via des méthodes similaires, mais jusqu’à présent aucun n’a accepté de tenter l’expérience. Officiellement, le clonage thérapeutique est le seul but poursuivi par les chercheurs qui expérimentent ces techniques, mais que se passerait-il si cette éthique scientifique finissait par flancher ?

    Encore plus fou et moins éthique, la résurrection de vos êtres les plus chères ! Un nouveau business très lucratif à vue le jour en Corée du sud. Dans un laboratoire, des scientifiques clonent les animaux de compagnie préférés de leurs riches maîtres pour la modique somme de 90 000€ par chien. Seulement même si vous créez un clone des personnes qui vous étiez chères, bien qu’ils aient la même enveloppe physique ça ne seront jamais vraiment les mêmes personnes, car ce que nous sommes est défini par nos vécus et nos expériences. On ne peut pas encore cloner les souvenirs pour le moment alors que l’on peut déjà cloner des mammifères.

    Si les sociétés ne se protègent pas via des restrictions et une législation adaptée, certains seraient tentés de cloner tous les cerveaux prometteurs pour constituer des équipes de clones chercheurs dans le but de faire avancer la science. Grâce à leurs capacités mentales. De la même façon nous pourrions être tentés par le clonage des plus grands sportifs pour les travaux manuels, si tous les déménageurs ou les maçons avaient le corps de Teddy Riner, ils se pourraient qu’ils soient plus performants. La loi est très stricte car le fait de cloner un être humain est considéré comme une atteinte à la dignité humaine. Le plus gros problème est le statut du clone, les humains n’apprennent pas assez de leurs erreurs, il n’y a qu’à voir le réchauffement climatique. Il se pourrait que les clones soient destinés à réaliser uniquement les tâches ingrates, une sorte d’esclavage 2.0. Il faudrait donc que le système juridique soit repensé ce qui serait irréalisable à l’échelle mondiale ou alors cela prendrait beaucoup de temps pour qu’un clone soit considéré comme un être humain comme les autres dans le monde entier

 

    Si nous y parvenions un jour espérons que l’humanité reste lucide sur cette avancée biologique qui nous effraie autant qu’elle nous fascine.

Répondre