Comment définiriez-vous les mathématiques ? La plupart des gens diraient que les mathématiques nous entourent. Dans leur essence, elles traduisent la façon dont les nombres sont liés les uns aux autres, la façon de quantifier symboliquement ou d’évaluer la magnitude des entités. Cela nécessite des démonstrations logiques à l’aide de lois, de théories, de propriétés et de constantes. Richard A. Friedman décrivait dans une interview accordée au NY Times que “les mathématiques sont belles à un niveau purement abstrait, sans compter leur capacité à expliquer le monde”. Peut-on alors parler d’une beauté abstraite des mathématiques quand on sait qu’elles rendent le monde intelligible pour nous ?

Selon G. et D. Chudnovsky, deux mathématiciens ukrainiens, les mathématiques sont un art, la poésie des sciences et il existe des formules que les mathématiciens trouvent particulièrement belles. Les résultats de l’étude menée par Semir Zeki montrent une forte corrélation entre trouver une formule belle et la comprendre. Mais la vraie beauté des mathématiques est en fait encore plus complexe que cela. Sa beauté vient de ses équations et de la machinerie qui les sous-tend.

Les mathématiques ne sont pas seulement une question de réponses, elles permettent de progresser vers les résultats. Grâce à des arguments et des formules, nous arrivons à une idée finale ; un concept que nous sommes même capables d’automatiser grâce au machine learning. Mettez les concepts mathématiques sur papier et laissez votre intuition s’exprimer par un raisonnement minutieux. La beauté des mathématiques réside bien plus dans un argument, une ligne de pensée, une preuve particulière et tous les processus qui la sous-tendent. Bien que les mathématiques soient synonymes de progrès, d’aventure et d’émotion, leur beauté réside en fait dans leur capacité à décoder le monde.

Les mathématiques sont une combinaison complexe d’inventions et de découvertes, une réponse esthétique à quelque chose de bien plus profond : une voie vers la vérité. L’homme a inventé certains concepts mathématiques en les extrayant du monde qui l’entoure. L’application des mathématiques varie de la Finance à la Physique où les hommes ont atteint l’espace à travers des modèles de calcul complexes. En maîtrisant les formules mathématiques, nous pouvons comprendre comment le sang circule dans le corps, en dressant des descriptions plus proches de la réalité.

En outre, les mathématiques sont l’alphabet des sciences, c’est-à-dire qu’elles peuvent être interprétées comme le langage des sciences. Sa beauté vient de sa capacité à construire un pont entre les différentes matières pour expliquer le monde. Par exemple, il y a un concept mathématique à presque tout. Les mathématiques peuvent rendre l’invisible visible. La théorie des jeux peut aider à stopper le changement climatique et à résoudre d’autres problèmes environnementaux. Ainsi, les plus belles et les plus distinctes déclarations de toute vérité pourraient enfin prendre une forme mathématique, une percée dans la pensée humaine.

En conclusion, à partir de quelque chose d’aussi abstrait que sont les mathématiques, nous pouvons décrire le monde et pousser notre réflexion en tant qu’êtres mathématiques sophistiqués. C’est ce qui donne aux mathématiques une puissance et une beauté si incroyable.

 

Cet article est écrit par Meanonn TAN et mis à la disposition du public en licence creative common CC BY 3.

 

Pour aller plus loin :

Répondre