Depuis l’apparition fin 2019 du conavirus chinois à Wuhan (Chine), berceau de l’épidémie, on recense au 9 avril 2020 environ 90 000 morts dans le monde.

En chiffres, le Covid-19 en France c’est : plus de 10 000 morts ; plus de 82 000 cas confirmés ; plus de 21 250 cas soignés et plus de 30 300 cas hospitalisés.

La question qui revient régulièrement auprès des autorités et des géants de la tech, serait celui de l’intelligence artificielle face au Covid-19.

 

Covid-19 : mais que fait l’intelligence artificielle ?

 

Si l’on vous demande un jour si des outils informatiques d’analyse de données existent pour permettre une meilleure anticipation et gestion mais aussi de mieux contrer la pandémie du Covid-19, que répondrez-vous ?

On ne présente plus l’intelligence artificielle, aussi notée I.A. Ces algorithmes intelligents sont capables d’identifier des cas de pneumonies inhabituelles, mais aussi d’établir des corrélations invisibles à l’œil humain en analysant et étudiant des textes, des chiffres, des sites internet et des images.

Ainsi, BlueDot, une start-up canadienne spécialisée dans l’I.A., aurait réussi, grâce à son algorithme, à repérer et anticiper l’apparition du conavirus chinois plus d’une semaine avant l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

L’entreprise Dataminr, spécialisée dans la détection des risques en temps réel aurait, quant à elle, fait un rapprochement entre les témoignages sur les réseaux sociaux des habitants de Wuhan, les images de désinfection du marché aux poissons de la ville et l’avertissement du médecin Li Wenliang, lanceur d’alerte sur le conavirus, mort plus tard du Covid-19.

 

 

L’intelligence artificielle au service de la lutte contre le Covid-19.

 

 

L’I.A. est utilisée dans les pays asiatiques à tous les niveaux pour lutter contre l’épidémie qui sévit actuellement la planète. De la détection des foyers de contagion à la recherche de traitements, en passant par le diagnostic médical, l’I.A. est d’une aide précieuse dans ce contexte de crise sanitaire.

En Chine, les robots sont utilisés à la fois pour désinfecter les pièces mais aussi pour communiquer avec les personnes isolées et délivrer des médicaments. Les drones quant à eux vaporisent du désinfectant dans les lieux publics et identifient les personnes qui se déplaceraient sans porter de masque.

Il existe même une application, « Close Contact Detector », qui serait capable d’alerter, tout utilisateur de l’application, qui croiserait  la route d’une personne potentiellement infectée. Le géant de la vente en ligne Alibaba, aurait même développé un algorithme capable de diagnostiquer le Covid-19 en quelques secondes avec un taux de réussite de 96%, alors qu’il fallait auparavant une quinzaine de minutes par un médecin.

L’I.A. serait même capable de prédire les malades du Covid-19 qui développeraient de graves complications pulmonaires, notamment grâce à la mise en place d’algorithmes intelligents détectant le syndrome de détresse respiratoire aigüe (SDRA).

 

 

Covid-19 : l’intelligence artificielle pour sortir du confinement ?

 

Pour le déconfinement, des médecins proposeraient d’utiliser l’I.A. afin d’éviter une 2e vague de malades du Covid-19.

Selon, P.Joubert, l’utilisation de données personnelles et anonymes, couplées avec des algorithmes de machine learning, offrirait une sortie progressive du confinement sans mettre en danger la santé des citoyens. Pour cela, il faut éviter un déconfinement global de l’ensemble de la population.

Recourir à l’I.A. pourrait nous permettre d’avoir plusieurs scénarios de déconfinement possibles. Mais pour aboutir à des prédictions plus fiables, il faudrait laisser les starts-up accéder aux données personnelles de la population pour mettre en œuvre des modèles d’I.A. à partir d’hypothèses de départ sur la maladie, des résultats tests ainsi que les données de géolocalisation. En effet, cela permettrait de comprendre l’évolution de la propagation du virus mais aussi de comprendre comment la pandémie va évoluer en fonction des plans de déconfinement.

La question qui se posent aujourd’hui est celle de savoir si les Français seront prêts à transmettre leurs données personnelles à caractères privées comme leurs antécédents médicaux.

L’I.A. peut aussi être un remède anti-crise pour éviter que la crise sanitaire ne se transforme en désastre économique.

 

 

En conclusion, utilisons l’I.A. pour déconfiner de manière intelligente en protégeant les plus fragiles et en évitant la recirculation active du virus pour éviter une nouvelle surcharge de notre système de soin. Utilisons l’I.A. pour préparer une sortie de crise post Covid-19. L’I.A. a le pouvoir d’offrir aux organisations des perspectives prometteuses du marketing aux RH en passant par la finance et la logistique. L’I.A. est donc la solution à la sortie de la crise sanitaire et à l’éventuelle crise économique que subirait le pays.

 

 

Cet article est écrit par Meanonn TAN et mis à la disposition du public en licence creative common CC BY 3.

 

Pour aller plus loin :

Répondre