Du 20 avril 2020 au 19 juillet 2020, Arte propose “iHuman – L’intelligence artificielle et nous”, documentaire de Tonje Hessen Schei qui pose la question du remplacement de l’humanité par l’intelligence artificielle.

Synopsis du documentaire : “La création d’une intelligence artificielle serait le plus grand événement de l’histoire de l’humanité. Mais il pourrait être aussi le dernier”, disait Stephen Hawking. Le célèbre cosmologiste avait prévu la croissance infinie de l’informatique mais partageait avec certains pionniers la crainte qu’elle ne devienne incontrôlable.

Aujourd’hui, l’IA est présentée comme une technologie capable de faire progresser nos existences, d’aider à guérir des maladies, de faire face aux changements climatiques ou de combattre la pauvreté. Mais elle menace aussi d’influer insidieusement sur nos comportements, de mettre à mal l’idée même de sphère privée ou d’aider les dictatures à asseoir leur pouvoir. En proie à une surveillance algorithmique, notre identité peut dorénavant se réduire… à des données.

Ce documentaire dresse l’état des lieux de l’IA. Afin de mieux saisir les contours de ce que le futur nous réserve, de l’avancée actuelle des recherches, de son application – présente et future – qui est, ou sera, mise en œuvre dans un avenir plus ou moins proches, identifier les principaux acteurs qui travaillent sur le développement de cette technologie, ainsi que les zones d’ombre qui reste à éclaircir sur son utilisation à l’échelle de la planète, la parole est donnée à des sociologues, avocats spécialisés, scientifiques et journalistes d’investigation.

Tous reconnaissent la toute-puissance de cette invention, et avertissent de l’importance cruciale qui représente la période actuelle (celle de la conception de l’IAG, qui pourrait – comme dans un film de science-fiction – décider de se passer des humains dans sa propre stratégie d’expansion), certains redoutent des effets qu’elle produira sur l’humanité, tandis que d’autres soulignent son caractère inéluctable.

«L’avenir s’annonce radieux pour les IAG. Espérons qu’il en soit de même pour les humains», affirme calmement Ilya Sutskever  à la fin du documentaire.

Voici la bande annonce :

Cet article est écrit par Amaury BERTIN et mis à la disposition du public en licence creative common CC BY 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/fr/)

Répondre